mardi 31 août 2021

Truck Trading Group

Poids lourds, quel impact sur l’environnement ?

Face aux réglementations exigeantes en matière d’écologie, les constructeurs et concessionnaires de poids lourds adaptent leur offre et leur environnement de travail.

En matière d’écologie, les transporteurs sont soumis à des règles strictes. En effet, la Commission européenne souhaite imposer une réduction drastique de la pollution des véhicules à partir de 2025 (baisse de 15 % des émissions carbone [CO2] et de 30 % en 2030). « En tant que concessionnaire DAF, nous devons également adapter nos services et produits vis-à-vis de cette législation », précise Guy Riskin, directeur de Truck Trading Luxembourg.

 

Faire rimer écologie et confort

Pour répondre au défi imposé par cette réglementation, DAF a adapté sa gamme de véhicules. « Pour notre gamme de distribution, nous pensons que les véhicules électriques doivent apporter une réponse viable à la plupart des utilisations. Pour notre gamme moyenne, nous privilégions les modèles hybrides (mélange de diesel et d’électricité). Nous pensons en revanche que le diesel ‘propre’ reste la solution la plus adaptée pour les véhicules les plus lourds en attendant l’arrivée de nouvelles sources d’énergie fiables. L’hydrogène devrait être la solution sur le long terme (2025) et nous y travaillons », indique le directeur de l’entreprise au Luxembourg. Pour diminuer l’impact écologique des véhicules et augmenter la sécurité et le confort des chauffeurs, DAF s’est inscrit dans une démarche proactive en lançant une toute nouvelle cabine ultra moderne pour ses véhicules les plus lourds. « Nous avons travaillé sur la motorisation et développé une cabine révolutionnaire améliorant l’aérodynamisme de près de 22 %. En combinant les dernières avancées technologiques, nous réduisons la consommation de 10 % ! » Cette cabine offre la meilleure visibilité possible. Grâce à l’ergonomie et l’espace disponible, le chauffeur se sent serein tout au long du trajet. En contrepartie des efforts réalisés sur la consommation, l’UE a autorisé, dans un cadre strict, la modification des dimensions des véhicules.

 

Les normes techniques et écologiques respectées

Face au développement de ses activités et pour se mettre en conformité avec les exigences européennes susmentionnées, Truck Trading Luxembourg (Contern) a aussi pris la décision d’investir dans un nouveau bâtiment moderne répondant aux normes écologiques. « Nous avons porté notre attention sur la gestion des déchets et les conditions de travail. Nos locaux et notre atelier sont spacieux et lumineux. Les nouveaux véhicules nécessitant toujours plus de travaux électriques et électroniques, les mécaniciens doivent être en mesure de travailler avec une lumière de qualité. » Si DAF impose un minimum de 500 lux (mesure de l’éclairement lumineux), TTL a choisi d’aller plus loin en privilégiant 550-600 lux. Quant à la construction du bâtiment, les traditionnels blocs de béton ont laissé place à des blocs composés de matière naturelle à base de chanvre. Un matériau assurant une excellente isolation thermique et acoustique.

 

3 QUESTIONS À GUY RISKIN

Directeur de Truck Trading Luxembourg

« Nous devons trouver une source d’énergie fiable et nous assurer qu’elle soit rentable »

 

Avec quelle ambition avez-vous créé Truck Trading Luxembourg ?

Truck Trading Luxembourg a été créé en 2012 afin d’apporter aux clients luxembourgeois un point de vente et de services pour les camions DAF. Le Luxembourg est un marché spécifique avec une forte demande pour les véhicules dédiés à la construction et au transport international. Le groupe Truck Trading a décidé de s’investir sur le long terme en ouvrant un nouveau garage ultra moderne sur le site de Contern. Ce nouvel atelier est prêt à répondre aux défis technologiques et écologiques du futur.

 

Quels sont les services proposés par votre entreprise ?

Nous sommes aujourd’hui un garage de poids lourds assurant un service 24 h/24 et 7 j/7. Nous pouvons également compter sur notre service ITS (International Truck Service), un call center situé au cœur de l’usine à Eindhoven (Pays-Bas) dans lequel nos collaborateurs répondent aux appels en continu et dans diverses langues. Ils permettent aux transporteurs qui sont confrontés à une panne de reprendre la route le plus vite possible. Au sein de Truck Trading Luxembourg, nous nous sommes organisés pour nous montrer le plus réactif possible en cas de demande d’intervention et de dépannage. En effet, nos huit mécaniciens sont formés et polyvalents. Nous disposons également d’un solide stock de pièces détachées grâce à la centrale d’achats du groupe, T.T. Parts, ainsi que de nombreuses pièces génériques et d’usure pour d’autres marques de poids lourds (gamme TRP).

 

Quels sont justement, à vos yeux, les principaux challenges à venir ?

«Les évolutions techniques des véhicules vont entraîner une demande accrue de personnel compétent. Il faut pouvoir les attirer en leur offrant de bonnes conditions de travail, un plan de formation, ainsi qu’un projet d’entreprise. Notre nouveau garage et le lancement de nos nouveaux produits devraient cependant nous permettre de relever ce challenge. Les défis du futur nécessitent beaucoup d’investissements. DAF a réalisé beaucoup d’efforts pour le développement de nouveaux produits. Ils sont prêts... tout comme l’équipe de Truck Trading Luxembourg! Au Grand-Duché, le groupe Truck Trading a également fait le nécessaire de façon magistrale afin d’accompagner cette évolution. C’est une chance pour Truck Trading Luxembourg de pouvoir s’appuyer sur des partenaires puissants et entreprenants! Pour terminer, je dirais que le prix d’un véhicule électrique étant encore très élevé, cette indispensable transition prendra beaucoup trop de temps sans un signal fort des autorités nationales et/ou européennes. Nous sommes donc très attentifs aux futures prises de position.»

 

Article de Paperjam: https://paperjam.lu/article/poids-lourds-quel-impact-sur-e

Website design & development by Logo Popkorn